Skip to main content

Chez BE ADRET, ils croient au BIM

Chez BE ADRET, ils croient au BIM

Avec l’arrivée de projets de plus grande importance, le besoin de 3D s’est fait sentir. En effet les réseaux complexes dans des milieux contraints ne peuvent se définir correctement que si leur position est connue précisément. Nous avions donc choisi une solution qui nous a permis de mettre un pied dans la 3D en incluant des outils de calcul et de dimensionnement.

Puis le BIM a commencé à faire du bruit et Revit nous a semblé mature mais il nous manquait des outils de dimensionnement conformes aux DTU en lien avec la partie graphique. C’est ce que nous avons trouvé avec Stabicad qui nous a fait bénéficier d’autres avantages tels que des familles d’objets techniques, une interface complète, des gabarits de projets et des outils qui permettent »d’automatiser certaines tâches.

Le BIM fait parler beaucoup et inquiète souvent et il est amusant de constater qu’il suscite les mêmes interrogations que la DAO il y a 25 ans.