Skip to main content

Trimble Nova 16.3 : Calculer les déperditions selon la SIA 384/2:2020 - intelligent et rapide

La nouvelle version de Trimble Nova 16.3 aide les ingénieurs et installateurs CVC à calculer la calorimétrie selon la norme actuelle SIA 384/2:2020, en utilisant également des technologies en ligne intelligentes qui offrent de nombreux avantages aux utilisateurs. 

Trimble Nova 16.3 propose le calcul de la charge thermique conformément à la nouvelle norme suisse SIA 384/2:2020. En outre, Trimble Nova prend également en charge les annexes nationales actuelles pour l'Allemagne (DIN EN 12831) et l'Autriche (H 7500-1). Le calcul des déperditions fait partie des tâches principales des ingénieurs et installateurs CVC. Dans les bâtiments anciens et neufs, il permet de déterminer les besoins normatifs en chauffage par pièce, de dimensionner les surfaces chauffantes, le réseau de distribution et la production de chaleur en assurant un fonctionnement fiable et économique. 

 

Quelles sont les nouveautés de la norme SIA 384/2:2020 ? 

La norme SIA 384/2:2020 "Systèmes de chauffage dans les bâtiments - Puissance requise" définit des méthodes valables pour la Suisse et simples à utiliser pour le calcul de la charge thermique statique normalisée dans des conditions standards. Les principales modifications par rapport à l’ancienne version de la norme SN EN 12831:2003 sont les suivantes :

 

  • Lors du calcul de la charge thermique, les apports de chaleur peuvent être pris en compte.

  • Pour des hauteurs de pièces égales ou supérieures à 4 mètres, la température ambiante est corrigée pour chaque élément de construction.

  • La prise en compte de l'influence de l'eau souterraine a été reprise depuis la SIA 380/1.

  • Pour la détermination de la température ambiante estimée des locaux non activement chauffés, la méthode de la norme SN EN 12831-1:2017 a été reprise.

  • Le calcul du coefficient de transmission thermique équivalent pour les calculs de parois enterrées est effectué selon la procédure simplifiée de SN EN 12831-1:2017.

  • Pour les déperditions dues à la ventilation, seul le taux de renouvellement d'air minimal est désormais pris en compte. Pour les taux de renouvellement d'air minimaux, différentes valeurs peuvent être utilisées (selon circonstance).

  • Les pertes de chaleur par transmission vers les pièces voisines qui ne sont pas chauffées toute l'année (par ex. maisons individuelles mitoyennes de vacances) et qui sont raccordées à des productions de chaleur différentes sont calculées selon le paragraphe 2.2.3 (locaux non chauffés). 

  • La prise en compte de l'inertie du bâtiment a été mise à jour

  • Les termes, symboles et indices ont été harmonisés avec SIA 380/1.

 

Calculer la charge thermique avec Trimble Nova 16.3

La fonction de calcul entièrement intégrée dans Trimble Nova permet un dimensionnement aisé de la charge thermique  selon la norme actuelle SIA 384/2:2020. Le modèle surfacique thermique interprété depuis la maquette du bâtiment, elle-même issue d’un import IFC, créée manuellement ou encore à partir de plans 2D existants, sert de base pour le calcul. Ce modèle peut ensuite être utilisé pour le dimensionnement des radiateurs, du chauffage par le sol et de la charge de refroidissement. Grâce à des valeurs de consigne prédéfinies, l'utilisateur obtient un premier résultat de calcul immédiatement après l'ouverture du module de calcul des déperditions, qu'il peut ensuite affiner et personnaliser par des saisies individuelles. Les formules et les désignations dans l’interface sont rigoureusement identiques à la norme, ce qui rend l'utilisation et la saisie plus transparentes. Une aide intelligente et une analyse des erreurs aident également les utilisateurs qui ne seraient pas encore familiarisés en détail avec la norme actuelle. Un feu de signalisation numérique indiquant le statut actuel du calcul permet aux utilisateurs de s'orienter pour savoir si les données saisies pour le calcul sont correctes et complètes.

 

Calcul de la charge thermique en détail

Avant d’exécuter le calcul de la charge thermique, l'utilisateur peut définir si celui-ci doit être effectué selon l'annexe nationale (SIA 384/2) pour la Suisse, pour l'Allemagne (DIN EN 12831) ou pour l'Autriche (H 7500-1). L'annexe nationale suisse (SIA 384/2) est préinitialisée pour les utilisateurs en Suisse. Outre les locaux chauffés et non chauffés, les "locaux non activement chauffés" sont également pris en compte. Il s'agit en quelque sorte d'espaces tampons qui, à la différence des espaces non chauffés, ne sont pas situés à l'extérieur mais à l'intérieur de l'enveloppe thermique du bâtiment et ne sont ni chauffés ni refroidis activement. Une distinction appropriée permet de réduire les surfaces de l'enveloppe thermique du bâtiment ou d'éviter les ponts thermiques. Pour les pièces à la typologie non définie, la température peut être déterminée individuellement. Si un concept de ventilation est nécessaire pour l'ensemble du bâtiment, il peut être spécifié au niveau global du bâtiment ou individuellement pour chaque pièce et peut être rapidement adapté via un aperçu tabellaire (grid). Le concept de ventilation n'est pas le seul élément pertinent pour le taux de renouvellement d'air minimal : il est également nécessaire de préciser si une pièce a une relation avec l'extérieur et si elle est une pièce avec entrées d’air. En raison de l'importance des pertes de chaleur dues à la ventilation, l'utilisateur a également la possibilité de saisir manuellement toutes les valeurs. Pour les pièces chauffées, un apport de chaleur supplémentaire peut être saisi. Au niveau du bâtiment, les utilisateurs peuvent définir si les pièces à grande hauteur doivent être prises en compte ou non dans le calcul. Les ponts thermiques linéiques peuvent être définis sur les murs, les portes et les fenêtres, dessinés dans la CAO ou via une saisie tabellaire . 

 

 

La technologie des services en ligne offre des avantages

Trimble Nova 16.3 utilise les technologies de services cloud les plus récents pour augmenter la puissance de calcul, ce qui offre des résultats très rapides. Même les projets complexes et de grande envergure peuvent être calculés en quelques secondes, sans que les utilisateurs aient besoin de garantir localement (via les ressources de leur machine) les capacités de calcul correspondantes. Pour ce faire, Trimble Nova transmet au cloud toutes les données pertinentes du bâtiment, telles que les surfaces, les volumes, les valeurs U, etc. pour le calcul. Les résultats renvoyés à Trimble Nova sont sauvegardés localement et peuvent être exploités sous forme de rapports. Les données du bâtiment sont comprimées de manière à ce que le volume de données transférées soit le plus faible possible et que même les grands projets puissent être transférés rapidement. Les normes de sécurité les plus récentes garantissent un transfert de données sûr. L'utilisation de technologies cloud pour constituer une plateforme de calcul simplifie en outre le développement et la maintenance du logiciel. À l'exception des modifications de l'interface de programmation (API), les éventuelles adaptations du logiciel ou les corrections d'erreurs peuvent être effectuées en ligne, sans qu'il soit nécessaire d'installer une mise à jour.

Pour plus d'informations sur Trimble Nova et la nouvelle version 16.3, cliquez ici.