Skip to main content

Sogécli (Moselle) : la migration sous Trimble Nova et Trimble Connect améliore le management

 

Ce bureau d'études exploite le potentiel de ses nouveaux outils pour produire des dossiers d'appels d'offres particulièrement précis et d'une grande lisibilité.

C’est l’histoire de la transition réussie vers « une solution 3D réaliste », explique Frédéric Schaeffer, directeur des Études de Sogécli. En 2016, ce bureau d’études thermique et fluides établi depuis 1974 à Scy-Chazelles, près de Metz, en Moselle, décide de faire évoluer ses méthodes de travail. Utilisateurs d’outils de conception classiques, Lionel Martin, le gérant de l’entreprise, et Frédéric Schaeffer, son associé, souhaitent s’équiper de logiciels compatibles BIM. À cette date, le discours du Plan BIM ambitionnait une rapide transformation numérique du secteur du bâtiment.

 

 

Frédéric Schaeffer, Associé et directeur des Études de Sogécli : “Avec les outils Trimble, les métiers sont devenus plus intéressants, plus riches et plus attractifs. Nous avons fidélisé le personnel.”

 

 

Cette petite équipe de trois ingénieurs et trois techniciens d’études – et de deux responsables administratifs –, intervient en Lorraine, du Luxembourg aux Vosges. 

« Nous traitons essentiellement des dossiers d’appels d’offres de logements collectifs, de locaux tertiaires, de bâtiments hospitaliers, d’ouvrages de collectivités », décrit Frédéric Schaeffer. « Nos domaines d’activités sont l’ingénierie des équipements : plomberie, sanitaire, chauffage, climatisation, l’électricité avec les spécialités courants forts et courants faibles, ainsi que les énergies renouvelables avec le solaire photovoltaïque et thermique, l’installation de pompes à chaleur et de géothermie ».

Sogécli retient Plancal Nova – aujourd’hui Trimble Nova  - un logiciel CAO/BIM avec des modules CVC, plomberie et électricité. « C’est un outil 100 % métier ! », constate Frédéric Schaeffer. Cette solution fait par ailleurs la démonstration de son ouverture : « Nous n’avons aucune difficulté à échanger les fichiers provenant d’autres logiciels. Certains, comme Archicad, intègrent la conversion des fichiers. Même chose avec les données thermiques des murs et menuiseries : elles peuvent être exportées vers un outil de calcul Perrenoud. Inversement, les calculs de déperditions peuvent être importées dans Trimble Nova. L’ingénieur électricien effectuera aussi simplement cette manipulation de données avec Dialux pour calculer un éclairage de plateaux tertiaires. »

Récemment, Sogécli a expérimenté la puissance de ses choix logiciels lors de sa prestation pour Eiffage Immobilier dans le cadre de l’aménagement de l’éco-quartier Lizé, ancien site militaire de 6 ha au cœur de Montigny-lès-Metz (Moselle). Sur ce chantier de 58 000 m² de surface de plancher (700 logements, des locaux tertiaires et d’activités) ouvert en octobre 2021, ce bureau d’études a produit les éléments destinés au dossier d’appel d’offres de trois bâtiments : deux de 46 logements et un de bureaux. «  Le cabinet d’architecte Benjamin SCHOTT basé à METZ a fourni des fichiers 3D très détaillés issus d’un scan des ouvrages existants », indique Frédéric Schaeffer. « Avec Trimble Nova, nous les avons repris pour produire les plans des réseaux de génie climatique et de ventilation. »

Le Quartier Lizé, à Montigny-lès-Metz est le site d’une ancienne caserne. Sa reconversion en site résidentiel et tertiaire a commencé fin 2021.

Si des fichiers 3D compatibles BIM n’était pas exigés pour ce marché, « cette méthode assure un réel gain d’efficacité, détaille Frédéric Schaeffer. Elle permet de visualiser les détails de la charpente existante, d’apprécier l’encombrement de l’isolation et de placer les réseaux en anticipant les collisions... » La reprise des données a aussi conduit à affiner les plans du dernier niveau du bâtiment tertiaire pour créer un local technique dédié aux centrales de ventilation double flux. « Sans la 3D, cette installation aurait été plus difficile à concevoir. »

[Trimble a organisé un webinaire à ce sujet en novembre. Pour en savoir plus, cliquez ici.] 

Lizé plan CVC NOVA / ELECNova / Lizé vue NOVA | Le scan du site a été la base des plans d’installation pour les réseaux de chauffage, ventilation, climatisation et électricité.

Pour communiquer, Sogécli se dote de l’outil de collaboration Trimble Connect. « C’est notre cloud privé. Il est très efficace pour échanger les fichiers au sein de l’entreprise, ouvrir des documents en 3D et réaliser des coupes rapides pour visualiser des passages de réseaux… C’est aussi un moyen pédagogique de présenter nos dossiers aux clients. La fluidité des rendus le rend vraiment agréable à utiliser. »

crédits photos :  Eiffage Immobilier

 “Nous exploitons Trimble Connect à la façon d’un cloud privé. La fluidité des rendus en fait un véritable outil pédagogique auprès des clients.” Cette application a aussi pour intérêt de mettre en avant les collisions entre réseaux et de définir les placements d’équipements avec une précision optimale.

Ces changements ont profondément modifié l’organisation de Sogécli. « La migration s’est déroulée progressivement, retient Frédéric Schaeffer, notamment à la faveur de l’arrivée de nouveaux collaborateurs et de deux formations proposées par Trimble : lors de l’installation des applications, puis en 2019 pour valider l’acquisition des bases et nous perfectionner. Concrètement, nous utilisons quotidiennement Trimble Nova depuis 2018. »

Désormais, le travail est organisé de manière plus motivante pour l’équipe. Précédemment, les tâches étaient partagées, réparties. « Aujourd’hui, les fonctions sont plus polyvalentes, commente Frédéric Schaeffer. Chaque opérateur a reçu une formation pour compléter son cursus technique initial, et le responsable d’un dossier calcule, dessine et produit son rendu. » Ce changement profond a eu un double effet, remarque-t-il : « Les métiers sont devenus plus intéressants, plus riches et plus attractifs. Et en conséquence, le turn-over s’est réduit. Nous avons fidélisé le personnel. »

Après plusieurs années d’usage de ces outils, quel retour d’expérience ? « Trimble est très engagé dans la compétition sur ce domaine des applications pour le bâtiment, reconnaît Frédéric Schaeffer. Cette émulation a des effets bénéfiques. Ces logiciels vivent, évoluent souvent et rapidement. Ce sont réellement des outils d’avant-garde. »