Skip to main content

Gruner Stucky, au cœur de l'Open BIM avec Trimble Nova

 

Au sein du bureau de Gruner Stucky basé à Fribourg, en Suisse, l’équipe de cette société d’ingénierie de renom relève quotidiennement de nouveaux défis dans le secteur de la planification de projets. Et pour cela, le BIM n’est jamais bien loin.

Société suisse fondée en 1862, Gruner est spécialisée dans l’ingénierie et la planification de projets de grande envergure dans le secteur du bâtiment.  Gruner Stucky est présent en Suisse Romande à Renens, Martigny et Fribourg. 

 

 

C’est au sein du bureau de Fribourg que travaille Gabriel Magnin. Cet ingénieur HES en mécanique et énergétique suit de nombreux projets sur le plan technique et est responsable de leur modélisation, en particulier en ce qui concerne le chauffage et la ventilation. « Je réalise les plans et maquettes numériques de différents projets tout en assurant le bon déroulement techniques de chaque étape, avec les différents partenaires du projet et corps de métier », résume-t-il. « Je travaille beaucoup avec des bureaux d’architectes, qui nous mandate pour planifier les installations de chauffage, ventilation et sanitaire au sein des projets sur la base des plans qu’ils ont dessinés. Il faut notamment définir les contraintes spatiales et les contraintes d’aménagement dans les locaux ».

Des projets variés, qui favorisent le BIM

Le bureau de Gruner Stucky basé à Fribourg est spécialisé dans la technique des bâtiments. Les projets sur lesquels travaillent son équipe sont très variés : « Il s’agit aussi bien de gros projets industriels que de chantiers en lien avec le logement », détaille Gabriel Magnin. 

Le premier point commun des projets sur lesquels l’ingénieur et son équipe travaillent, c’est qu’ils se situent tous en Suisse romande. « Cela fait partie de notre métier de maîtriser toutes les normes du bâtiment, et elles sont différentes dans chaque pays. En Suisse, c’est encore plus subtil, en raison des cantons : chacun d’eux est notamment responsable de la gestion énergétique de son territoire, les contraintes peuvent donc être différentes ».

Leur second point commun, c’est que tous ces dossiers reposent sur le BIM pour la gestion des différentes étapes de planification. Et c’est là qu’intervient notamment Trimble Nova, la solution logicielle BIM/CAO dédiée aux bureaux d’études et aux installateurs en CVCSE proposée par Trimble.

Une formation facilitée pour accéder à Trimble Nova

Chez Gruner au sein large, Trimble Nova est utilisé depuis la création du logiciel, il y a près de 15 ans. Chez Gruner Stucky, son adoption date de l'ouverture de département Technique du Bâtiment en Suisse Romande, soit il y a 6 ans. Gabriel Magnin l’utilisait déjà avant de rejoindre le bureau de Fribourg : « J’ai été formé à Nova par Trimble dans mon précédent poste. J’ai suivi les cours sur les modules chauffage et ventilation, la partie dédiée au dessin ainsi que la partie calcul. Quand je suis arrivé à Fribourg, j’ai pu participer à la formation de mes collègues »

Une situation rendue possible par la conception du logiciel : « Nova se prend très vite en main, ce n’est pas une usine à gaz », explique l’ingénieur. « Il est facile d’expliquer son fonctionnement. Mais le fait d’avoir pu bénéficier d’une formation proposée par Trimble m’a tout de même bien aidé à la base. » Gabriel Magnin utilise Trimble Nova depuis maintenant quatre ans, et il a tendance à le privilégier lorsque c’est possible. « Chaque fois que les projets sont en open BIM, nous utilisons Nova », détaille-t-il. 

L’usage de Trimble Nova dans un projet de complexe résidentiel

L’un des projets les plus récents menés par Gruner Stucky avec Trimble Nova n’est autre qu’un vaste complexe résidentiel basé à Crissier, dans le district de l’Ouest lausannois. « C’est un ensemble de cinq bâtiments, représentant environ 90 logements, reliés entre eux par un parking », détaille Gabriel Magnin. « Nous utilisons Nova depuis le début. Nous exploitons quasiment toutes les possibilités du logiciel : le dessin filaire, le dimensionnement des réseaux par les modules de calcul, la génération de ces réseaux en 3D avec intégration automatique des informations techniques, la gestion des conflits… ensuite, nous fournissons une maquette par domaine aux architectes entièrement coordonnées entre CVSE. »

Sur un projet de ce type, l’équipe d’ingénieurs utilise également Trimble Connect : « Cela permet de surveiller et de gérer les conflits sur nos maquettes. Par exemple, j’envoie un accès à un collègue qui s’occupe du sanitaire et il peut immédiatement voir les conflits, sans avoir besoin de relancer les calculs. Il peut mettre des annotations, puis nous en discutons pour régler les problèmes. »

Gabriel Magnin se rappelle de l’époque où l’utilisation de fichiers Excel, voir de règles à calcul, était courante pour effectuer les calculs de dimensionnement. « Une faute de frappe, ça arrive, et ça fait parfois perdre beaucoup de temps ». L’ingénieur a trouvé dans Nova un outil plus précis et plus fiable : « Toutes les informations sont au même endroit, et on peut créer des connexions entre elles. Nous pouvons mettre en place des processus de calcul automatiques, ce qui nous évite d’avoir à traiter manuellement des tâches rébarbatives. Cela nous permet d’avoir plus de temps pour nous occuper de sujets plus complexes. »

Une solution clé en main, mais aussi évolutive

Sur un tel projet, le gain de temps peut rapidement se chiffrer en jours, puisque Trimble Nova évite notamment d’avoir à refaire manuellement le dimensionnement des conduites des 90 logements. 

« Sincèrement, je n’aurais pas envie de revenir en arrière », conçoit Gabriel Magnin. Il lui arrive de devoir utiliser d’autres logiciels pour certains projets, mais l’ingénieur voit la différence.  « On sent que l’on perd beaucoup de fonctionnalités pour notre besoin lié à la représentation et au dimensionnement de la technique du bâtiment CVSE. L’avantage avec Nova, c’est qu'on l’installe, on dessine, on calcule,  tout est prêt à l’emploi. Pas besoin de compétences informatiques, le logiciel est à la portée de tous ! »

L’ingénieur souligne également l’aspect évolutif de la solution de Trimble. Pour pouvoir utiliser le logiciel selon les besoins précis de son équipe, le bureau Gruner Stucky de Fribourg a opté pour l’abonnement Nova plutôt que pour une licence traditionnelle. Cela lui donne accès aux outils les plus adaptés à ses activités. « De cette manière, nous n’avons pas à nous demander si nous avons accès aux modules dont nous avons besoin : Nous avons tout à portée de main, et si l'on désire approfondir nos connaissances du logiciel, on peut éventuellement suivre une formation. On le prend vite en main », conclut Gabriel Magnin. A n’en pas douter, Trimble Nova devrait continuer à trouver sa place au sein des prochains projets open BIM de Gruner Stucky.

 

A propos de l'Auteur

Journaliste spécialisée dans les nouvelles technologies, Audrey Oeillet aime depuis longtemps comprendre comment fonctionne le monde qui l’entoure. Passée par Clubic (groupe M6) et par 01net (groupe Altice), elle a développé sa passion pour l’informatique et l’IoT au fil des années, tout en gardant comme objectif de rendre les technologies accessibles aux lecteurs de tous les niveaux. Aujourd’hui rédactrice indépendante, elle touche à tout, de la montre connectée pour sportif aux arcanes de la construction connectée, et elle croit dur comme fer à l’avenir d’un monde où tous les objets finiront par être interopérables.

Profile Photo of Audrey Oeillet