Skip to main content

7 meilleures pratiques pour l'utilisation d'un environnement de données commun sur des projets de construction complexes

La gestion des données que génèrent les grands projets de construction est une tâche gargantuesque. Les équipes ont besoin d'un accès centralisé aux données et de transparence pour extraire les informations dont elles ont besoin quand elles en ont besoin. Un environnement commun de données (CDE) est un outil inestimable pour rationaliser les complexités inhérentes aux projets de construction et d'infrastructure à grande échelle et améliorer la durabilité du cycle de vie complet de ces actifs.

Mais comme tout outil, vous devez le mettre en place et l'utiliser correctement pour profiter de ses avantages. Lisez la suite pour découvrir sept bonnes pratiques qui vous aideront à tirer le meilleur parti d'un CDE.

7 meilleures pratiques pour utiliser des environnements de données communs afin de rationaliser les projets de construction complexes

1. Donner aux bonnes personnes le bon accès au bon moment

Un environnement de données commun permet aux parties prenantes du projet de commencer à collaborer plus rapidement, mais le partage des données du projet trop tôt ou trop tard peut être source de confusion.

La solution CDE idéale doit vous permettre de segmenter les utilisateurs en groupes afin de contrôler qui a accès, à quoi ils ont accès et quand ils peuvent le consulter. Par exemple, vous pouvez créer un groupe pour la maîtrise d’ouvrage, un autre pour les architectes et un autre pour les entrepreneurs spécialisés. Vous pouvez ensuite déterminer quelles données chaque groupe doit pouvoir consulter et à quel moment, en les ajoutant et en les supprimant au fur et à mesure du déroulement du projet.  

2. Soutenir le besoin de CDE individuels

Cela peut sembler contre-intuitif mais il y a des raisons de maintenir des CDE séparés dans certaines situations.

Les sous-traitants qui doivent effectuer un travail intensif de conception, d'estimation et d'analyse des coûts peuvent vouloir maintenir leurs propres CDE pour protéger leurs données de coûts et rationaliser la quantité d'informations qu'ils fournissent à l'entrepreneur général ou à la maîtrise d’ouvrage.

Dans ce cas, ils importent le modèle de conception publié dans leur propre CDE, effectuent leurs analyses et renvoient leurs modèles détaillés à l'entrepreneur général. Cette approche permet de réduire la quantité de données à traiter dans le cadre d'un projet plus vaste, tout en permettant au sous-traitant de centraliser la gestion et le partage des données entre les équipes internes.

3. Cartographiez vos données

Un bon CDE préserve la qualité de vos données, quel que soit le programme utilisé pour construire le modèle original, et quels que soient les systèmes utilisés par les différents membres de l'équipe pour effectuer les révisions. Les visionneuses du modèle CDE ne doivent pas dépouiller les données de l'original. Au contraire, elles doivent les traduire de manière à ce que les données soient toujours disponibles dans un format de haute fidélité. Pour ce faire, les champs doivent être mis en correspondance entre les systèmes, un processus connu sous le nom de mappage de données.

Le processus de mappage des données vous permettra de mieux comprendre les informations que vous collectez. Le mappage des données vous oblige à réfléchir aux informations que vous devez réellement extraire de divers fichiers et aux attributs que vous leur attribuerez au sein du CDE. 

 4. Automatiser les flux de travail à l'aide d'API

Un CDE qui prend en charge les interfaces de programmation d'applications (API) vous permet de créer des connexions avec un nombre illimité de systèmes, des ERP aux outils de gestion de documents. Grâce à cette connectivité, vous pouvez mettre en place des automatisations pour améliorer l'efficacité et la précision des données. Par exemple, en utilisant un outil comme Trimble Connect, vous pouvez automatiser les flux de travail entre votre ERP et votre CDE pour déclencher les paiements aux géomètres une fois qu'ils ont terminé les éléments de leur liste de tâches dans le CDE.

Les connecteurs API vous permettent également de faire évoluer vos investissements technologiques. Que vous achetiez de nouveaux outils comme des appareils de robotique ou de réalité mixte, ou que vous décidiez de changer de fournisseur pour vos applications de base, vous pourrez toujours profiter de toutes les fonctionnalités offertes par le CDE. 

5. Ne saisissez que les données dont vous avez réellement besoin

Après la conception et la construction, les données du projet peuvent être utilisées par les maîtrises d'œuvre pour exploiter et entretenir plus efficacement les actifs construits, ainsi que par les concepteurs et les entrepreneurs lors des rénovations et des mises à niveau. Mais ces données n'ont de valeur que si elles sont facilement accessibles et pertinentes. Pour éviter d'être en proie à une surcharge de données, configurez votre CDE pour ne capturer que les données nécessaires au projet et utiles aux équipes concernées. 

Par exemple, vous pouvez créer vos propres ensembles de propriétés, constitués des entrées utilisées pour construire votre modèle. Dans ces ensembles de propriétés, vous pouvez créer des champs ou des propriétés auxquels vous pouvez attribuer certains attributs. Si le nouveau champ nécessite une saisie numérique, vous pouvez le définir comme paramètre et même limiter la valeur minimale ou maximale qui peut être saisie dans ce champ. Lorsque les utilisateurs interagissent avec votre CDE, ils ne voient que les ensembles de propriétés nécessaires à votre projet et les données qu'ils saisissent doivent entrer dans certains paramètres, ce qui limite les erreurs et l'encombrement visuel.

6. Exploiter les normes de partage ouvertes

Pour vraiment bénéficier de la centralisation des données, vous avez besoin d'un CDE qui traite toutes les données de la même manière, quel que soit le programme ou l'outil dont elles proviennent. Sinon, vous vous exposez aux risques liés à la saisie manuelle des données et à leur mauvaise intégrité. Un CDE qui prend en charge les normes de partage ouvertes vous permet de faciliter les flux de travail à partir de n'importe quel outil de conception sans perdre ou corrompre les données. Et c'est ce qui permet un projet véritablement agnostique en termes de logiciels. Les normes ouvertes permettent à chaque entreprise d'utiliser la technologie la mieux adaptée à ses besoins et à son budget tout en collaborant pleinement sans avoir à recourir à des solutions de contournement. 

Au fur et à mesure que la construction se numérise et que des solutions technologiques sont disponibles, la nécessité de normes ouvertes pour le partage et la qualité des données devient plus évidente. 
63 % de tous les professionnels de l'AEC utilisent au moins trois applications pour leur travail quotidien. 
Seuls 5% ont une intégration complète entre toutes les applications qu'ils utilisent, tandis que 27% n'ont aucune intégration. 
 
Source: JB Knowledge 2020 Construction Technology Report
BuildingSMART International relève ce défi avec l'initiative OpenBIM. Les parties prenantes de l'ensemble de l'écosystème de la construction - maîtres d'ouvrage, fournisseurs de technologies, organismes de réglementation, entrepreneurs et concepteurs - collaborent pour développer des classes de base industrielles (IFC) pour des formats de fichiers agnostiques qui ne compromettent pas l'intégrité des données. 

7. Travailler à partir d'un seul modèle continu

Le contrôle de version peut être un problème lorsque chaque partie prenante travaille à partir de ses propres modèles. Un CDE orienté objet vous permet de partager des informations directement entre le modèle et vos propres outils de conception internes via des API.

Lorsque chaque collaborateur travaille sur un seul modèle continu, au lieu de télécharger de nouveaux fichiers à chaque fois qu'une modification est apportée, le contrôle de version n'est plus un problème. En prime, la courbe d'apprentissage pour l'adoption est encore plus courte que celle de la plupart des autres CDE, car les utilisateurs effectuent les mises à jour à partir des outils qu'ils utilisent actuellement. Cette interactivité accrue des modèles favorise également la maturité BIM de niveau 3.

Se préparer au succès avec un environnement de données commun robuste

Certains CDE offrent plus de fonctionnalités que d'autres, ce qui vous permet de créer une source unique de vérité pour chaque projet et d'extraire une plus grande valeur de vos données. Si votre CDE ne fournit que le stockage des données et pas grand-chose d'autre, vous risquez de passer à côté de tous les avantages - notamment une productivité, une efficacité et une durabilité accrues, ainsi qu'une réduction des risques - que peut apporter une source de vérité unique. Lorsque vous et les autres parties prenantes avez accès aux bonnes données au bon moment, vous pouvez : 

  • mettre en œuvre de nouveaux processus automatisés pour augmenter la productivité

  • accroître la transparence des données pour réduire les risques

  • fournir aux parties prenantes les bonnes données au bon moment pour prendre des décisions plus rapides et plus efficaces

  • extraire des informations significatives et améliorer l'efficacité tout au long du cycle de vie du projet.